Thrène pour un poème

"Thrène pour un poème" est un recueil  écrit par Jessy K.
J'ai pu lire ce recueil grace à mon gain sur sa page FB, et oui! Encore un coup de chance puisque j'ai été l'heureuse gagnante du premier prix : l'Epub et un marque page.
Le livre contient un peu plus d'une trentaine de textes.

J'ai trouvé ces poèmes bien écrits, nostalgiques, et plein d'espoir. Certains sont sombres et d'autres lumineux. Mais tous expriment tant de sentiments. J'ai apprécié leur lecture que j'ai parsemé au fil des jours pour ne pas tout lire d'une traite (je n'aime pas lire d'un seul coup les recueils, va savoir pourquoi!? ) . Alors du coup j'ai un peu traîné pour faire ma petite critique personnelle. Cela fait un bon bout de temps que j'ai cet ouvrage, un peu moins que je l'ai achevé, mais l'été est là et au final je passe peu de temps sur mon pc. Personnellement je le conseille, j'ai aimé le lire, et puis des poèmes, ça fait du bien de temps en temps. Je n'y pense pas forcément et du coup, cette petite coupure dans mes lectures m'a bien plu.

infos:
site d'auteur: par ici
boutique Lulu.com: par ici


Quelques courts extraits:

L’amour est un poison sinueux…
Qui vous envahit sous vos yeux.
La lutte est impossible et irrémédiable.
Un combat sans âme qui conduit au diable

***** **** *****

Perdu dans un monde obscur…
Perdu dans une autre réalité…
J’erre dans un labyrinthe dangereux.
Oubliant que tout est dur…
Oubliant qu’un jour j’ai été…
J’avance pour devenir  heureux !
[...]
Perdu dans mon errance…
Perdu dans mon existence…
Je marche dans un labyrinthe inventé.
Oubliant tous mes amis…
Oubliant même le paradis…
Je paie pour les erreurs du passé !

***** ***** *****

Une main tendue pour aider.
Un geste brusque pour rejeter.
Une tristesse devenue pensante.
Ce sont les cris que mon âme chante…
[...]
Cachée dans l’obscurité, règne la haine,
Qui enserre, doucement, un peu plus mon cœur.
Perdu dans la réalité, noyé dans ma peine,
Je recherche la pureté qui conduisait au bonheur. 
J’étais un être heureux, j’étais un être libre.
Je pouvais tout faire, rien ne me retenait.
Mais il est arrivé et s’est imposé.
Pour devenir celui qui est connu sous le nom de Mensonge.

***** ***** *****




Commentaires

  1. Tu es bien chanceuse. Les extraits proposés illustrent bien ce que tu dis dans ton article concernant l'expression de sentiments variés. Comme toi, je n'aime pas lire un recueil d'un seul coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai copier des extraits des premiers , je me suis vite arrêter sinon j'aurai eu vite fait de tout copier !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le petit récap.

On rattrape le retard. Du moins on essaye ;)

Mon LDoll